Marcher avec confiance dans les pas de Saint François d’Assise ARCHIVES NUMÉRISÉES
Frédéric Janssoone 2016 © Créé par l’héliotrope point com

         tinéraire spirituel du Bon Père Frédéric :

Les archives du « Bon Père Frédéric » sont précieuses pour rendre accessible l'itinéraire spirituel d’un

homme qui consacra sa vie à étudier et à rendre accessibles ses découvertes. C’est un prédicateur, qui fut

aussi grand chercheur, et qui écrivit plus de trente livres, dans les domaines de la vie spirituelle, de

l’expérience d’Église et du franciscanisme. Il appliqua ses talents à une demi-douzaine de grandes

œuvres, mais fort humblement en agissant toujours comme second violon, en donnant tout le crédit de

son travail à une instance supérieure.  Son itinéraire spirituel emprunte les contours du charisme

franciscain, à commencer par l’humilité, l’amour du Seigneur et le respect des humains créés à son image.

Ceux et celles qui l’ont côtoyé sont tombés chaque fois sous son charme. C’est que l’itinéraire spirituel du

Père Frédéric est une réédition originale de celui de Claire et François d’Assise, avec leur ardeur à aimer

Jésus et sa mère Marie.

L’image qu’a projetée le Père Frédéric en son temps, avec ses habitudes de vie priante et austère, renvoyait surtout à un François d'Assise qui était dans le goût du 19e siècle, perçu avant tout dans sa rigueur, son détachement et son ascèse, et non pas comme aujourd’hui avec son message attirant de frère universel et d’artisan de paix et d’unité. Sans abolir ou nier l’image d’austérité et de radicalité qu’évoquent la bure et l’ensemble des coutumes monastiques anciennes, - qui sont dans l’ordre des moyens pour vivre l’Évangile, - on pourrait dire que ressortent mieux aujourd’hui, en positif, les fruits d’une vie pour Dieu, comme le fut celle du Père Frédéric. Le Bon Père Frédéric fut un Franciscain mobilisé entièrement par l’humanité du Christ Jésus, doublé d’un grand missionnaire en Terre sainte, infatigable marcheur au Canada allant vers les gens pour les rencontrer et les inviter à faire l’expérience du pèlerinage comme moment privilégié de « cheminements intérieurs ». Le Père Frédéric est l’homme des périphéries, allant vers les gens ; il a une grande actualité dans ce que le Pape François appelle « la Nouvelle Évangélisation », pour retrouver l’enthousiasme de la mission et la Joie de l’Évangile. Ces archives du « Bon Père Frédéric » se proposent de faire découvrir l’amplitude de son charisme, prédicateur populaire et écrivain de plusieurs livres. L’image de marque de Père Frédéric, c’est la spiritualité de la route. Le Père Frédéric est l’homme du mouvement, le marcheur, le missionnaire, le pèlerin qui entraîne d’autres pèlerins dans le sillage de Jésus. Ces images de mouvement sont celles qui rendent le mieux compte de son exceptionnelle expérience de vie en France, en Palestine, en Égypte et au Canada. Père Roland Bonenfant, O.F.M. Vice-postulateur de la cause pour la canonisation du Bienheureux Frédéric Janssoone. __________ * La représentation du Bon Père Frédéric, sur les pages de ce site, provient en fait d’une aquarelle de Clément Loranger, un artiste de Trois-Rivières, peinte en 2008. La photographie, quant à elle, a été prise plus récemment, soit en 2015, par Nancy Boucher, une autre artiste trifluvienne. Nous remercions chaleureusement tous les deux de nous en avoir autorisé ici la reproduction.

Bx Frédéric Janssoone  (1838-1916)

« Vous nous avez envoyé un saint; un saint et un religieux d'une puissance extraordinaire. On se le dispute littéralement. Les malades le cherchent et le suivent partout. C'est un homme de Dieu. Plus on voit cet homme de près, plus on le vénère et on l'admire. Si vous voyez ses supérieurs, vous pouvez les assurer qu'il vit comme un saint. Il faut vivre avec cet homme extraordinaire pour voir ce qu'il y a en lui de vertu, d'intelligence, de cœur et de noblesse. » (Luc Désilets - Curé, 1881)
Le Pèlerin de la Terre Sainte